Rechercher dans ce blog

vendredi 4 avril 2014

Pompidou est mort ( Nathalie Guen )




Le premier mort de ma vie
c’est Georges Pompidou
Je l’ai pleuré à la télé avant de savoir lire
Si même lui mourait alors c’était foutu
J’ai remis des petites roues à mon vélo
 Il me manquait des dents devant
et elles ont repoussé de travers
C’est à cause de Pompidou
il a dit le dentiste
y’a pas d’appareil pour ça
faut la laisser
ça lui passera 


Texte de Nathalie Guen

Après Smouroute (accompagné des dessins de Sylvie Durbec) avec Pompidou est mort,  Nathalie Guen continue l'évocation de son enfance jalonnée des premiers deuils, dans une Bretagne des années 70 où se mêlent les bistrots, la mer, l'école publique, les motobécanes comme autant de fragments d'une époque révolue.


Illustrations Valentine Leboucq

Valentine Leboucq croque tout ce qu'elle trouve, même les cachalots. Elle remplit des carnets au cours de ses voyages, mais aussi, à Paris où elle travaille comme graphiste.



On en parle ici.


14 pages illustrées présentées sous forme d'un dépliant sous blister. 


ISBN 978-2-918958-06-2
Prix 8,50€





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire